La nuit des morts-vivants

La nuit des morts-vivants de George A. Romero accompagné par 2tet Scènes Occupations – film de 1968 – 96 minutes                                            Recommandé à ceux qui veulent se sentir + vivants que morts !


Ce film d’horreur est culte, pionnier du film de zombie moderne. La peur qu’il suscite n’est pas due à des effets chocs ou grand-guignolesques, mais à un réalisme froid et objectif : noir et blanc quasi documentaire, observation clinique des morts-vivants en action, et une absence d’explications qui privilégie l’action, brute et brutale.

Ce film est une habile parabole de la société américaine de l’époque, entre racisme et faillite des mœurs. Son écriture détourne habilement l’attention du spectateur des zombies pour la focaliser sur la bêtise humaine, véritable propos du film. 

Philippe Poisse, pianiste féru de ciné-concert depuis presque trente ans, emmène pour la première fois le pianiste Olivier Truchot dans l’aventure de cette forme artistique si particulière. Tous deux ont composé une partition originale qu’ils interprètent en direct au pied de l’écran, au service de ce film d’une impressionnante efficacité narrative. Leur musique mêle sons psychédéliques, solo et duo de piano, sons percussifs et metal piano… ils ne surenchérissent pas l’invasion des zombies mais souligne les tensions grandissantes dans le microcosme des survivants ; chacun devenant dangereux pour l’autre soit par autoritarisme, par orgueil ou par bêtise.

Le film est diffusé en VOST dans son intégralité (aucune scène n’a été coupée). 90% des dialogues sont conservés et quand ils sont enlevés, c’est uniquement par le son (le sous-titrage permettant de comprendre ce qu’il se dit). Afin qu’il y ait une continuité dans la perception du spectateur, les bruitages ont alors été reconstitués.

Distribution :
Philippe Poisse (piano-synthé)
Olivier Truchot (piano-orgue)