25 juin – Rodolphe Burger

In the Land of the head hunters de Edward Sheriff Curtis de 1914 – 65 minutes – 20h30 – La Vapeur
accompagné par Rodolphe BURGER en solo
Pour réserver des places : scenesoccupations@orange.fr ou Billetterie en ligne

Par le biais d’une épopée romanesque, Edward Sheriff Curtis révèle, grâce à ce film de 1914, l’existence des Indiens Kwakiutl, originaires de l’île de Vancouver au Canada, dont la tradition artistique très accomplie le subjugue.

Aux marges du film ethnographique comme du film documentaire, cette œuvre met en scène une version tribale de Roméo et Juliette : Motana s’éprend de la fille du chef d’un autre clan, promise à un vénéneux sorcier… Pour la première fois à l’époque, un film avec des Indiens ne les place pas en confrontation avec les colons ; Curtis choisit un scénario tragique pour rompre avec la vision folklorique des Amérindiens.
La partition de Rodolphe Burger, inspirée du rock et des musiques indiennes, sublime encore ces cultures amérindiennes aujourd’hui disparues, et accompagne la montée en tension d’une intrigue incandescente où l’amour conduit à la guerre et au meurtre.

Rodolphe Burger fonde le groupe Dernière Bande qui deviendra Kat Onoma en 1986. Parallèlement à cette collaboration qu’il mènera jusqu’en 2004, il développe une carrière solo. Sa musique est imprégnée de rock, de blues, de jazz, de folk, de post-punk et d’électronique. Il signe plusieurs albums solo, participe ou en réalise de nombreux autres, notamment ceux de Bashung, Higelin, Hardy, Balibar.